Ce matin c'est réunion du secrétariat. Entendez par là que nous nous réunissons tous (patron et salariés -on est que 6 hein ;)- pour faire le point sur l'agenda de chacun). C'est donc le moment de dire "Ah ben cette semaine là je prends des congés"... comme nous sommes tous ensemble, généralement le boss les accepte sans mot dire.

Arrive donc la semaine de la Toussaint... Il n'y a rien dans l'agenda, personne ne dit mot, donc j'en profite pour dire "Je pense prendre la semaine en congés". Le boss l'inscrit. Me dit "OK" tout va bien on continue l'agenda jusqu'à arriver au 31 décembre.

Puis on lève l'ordre du jour, la réunion est terminée et l'autre A******** qui ouvre la bouche, mais dont aucun son ne sort... le boss qui dit "OUI ? Vous vouliez rajouter quelque chose ?" Et elle de répondre "Non c'est que j'aurais voulu prendre la semaine de la Toussaint mais comme Véronique qui l'a posée et que J. ne sera pas là non plus, je ne peux pas". Et le boss de répondre "Ah oui exactement !"....

Elle me regarde... je ne dis mot... la séance est finie...

Puis une fois dans le couloir elle marmone à côté de moi, "C'est les vacances scolaires..." j'ai pas entendu la fin. Bien sûr moi je n'ai plus d'enfant en bas âge, elle, si !!!

Mais en même temps elle sait très bien que je vais culpabiliser et lui proposer "Ah ben si vous voulez prenez là je vais prendre une autre semaine !" Il y a encore un an je l'aurais fait. Mais là non ! J'en ai marre de toujours être celle qui fait plaisir. Etre celle qui se plie pour laisser place aux autres, alors qu'elle n'hésite pas elle à m'enfoncer et me casser du sucre sur le dos !

Mais pour bien lui montrer que je ne suis pas dupe, je lui rappelle quand même que nous ne travaillons pas ensemble, nos postes n'ont rien à voir l'un avec l'autre, le fait que nous soyons absente ensemble ne gêne en aucun cas le bon fonctionnement du secrétariat !

Oui mais le vrai problème c'est que J. son assistante ne sera pas là puisqu'elle sera en voyage de noces ! Mais ça elle ne veut le lui reprocher bien sûr c'est tellement plus facile de me reprocher à moi d'être en congés au moment même où elle voulait "elle" l'être !!! C'est comme quand je me suis cassé le pied et qu'elle me l'a reproché parce qu'elle avait décidé à ce moment là d'annoncer au boss qu'elle était enceinte !

Ca me bouffe des personnes pareilles ! La psy ne cesse de me dire qu'il faut que je lui accorde moins d'importance à cette nana là mais comment faire quand elle monopolise son énergie sur moi, histoire de tout le temps me casser ?!